Panier

Press Enter / Return pour lancer la recherche.

🌱 Merci Chihiro Masui pour ce joli billet sur mes légumes. 🙏😊

“Arrivés chez moi, les magnifiques légumes de La Ferme d’Artaud Helene Reglain!!!!Ça parait un peu idiot de s’exciter là-dessus, mais on a torché les CONCOMBRES!!!N’en déplaise à mon ami Fabrice😁, chez nous le concombre est très demandé, mais celui que j’achète dans le quartier n’est jamais, jamais bon. Du coup, la gamine râle, ou plutôt, ne dit rien, mais ne mange pas. Les sticks de concombre finissent par se courber, secs, fripés, abandonnés dans un coin sombre de la cuisine.Il y a peu de légumes du Japon qui me manquent. Le chou blanc, l’aubergine et le concombre, voilà. Ce concombre n’est pas du tout japonais. Sa peau est dure et épaisse, probablement pleine de vitamines, du genre il faut souffrir pour manger sain. J’ai hésité à en faire une soupe genre gaspacho mais ai eu la flemme. Du coup épluché zébré, découpé en stick et basta! Chez nous, les concombres et les carottes finissent souvent en bâtonnets, à peine pelés, avec un dip de miso et mayo #cuisinefeignasse . Là, même pas besoin de dip…. le goût de la nature qui se mange sans faim.Il y avait une fine sucrosité dans l’eau des pépins, très désaltérante; la chair était douce et croquante. La peau, certes rude, mais avec de la mâche et ce goût agréablement astringent qui contribue à la fraicheur du concombre.Les épinards, majestueux, ont fini, pour une poignée dans le sukiyaki test de ce soir. Pas le meilleur choix. Je ferai autre chose pour le reste demain. Jamais beaucoup d’idées pour les légumes… 🙁 Les radis, en tsukémono aigre-doux. Leurs fanes en tsukémono salé au kombu.”