En poussant les portes de la Ferme d’Artaud, vous fermez celles des standards, des idées toutes faites, de l’uniformisation.

La liberté cultivée

Ici, c’est la liberté que je cultive dans mes champs : celle de laisser chaque légume s’exprimer selon ses désirs. 
Chacun d’entre eux grandit à son propre tempo. Il nous faut accepter le temps que la nature prend et celui qu’elle nous donne, c’est alors qu’on peut découvrir la richesse de ce qu’elle offre.

La quête du goût

En empruntant les allées de la Ferme d’Artaud, vous empruntez le chemin de la quête du goût. 
C’est une terre lourde et argileuse, restée en prairie depuis des décennies et réputée difficile qu’il a fallu apprivoiser ; ne jamais la brusquer, attendre le moment juste pour la solliciter et chaque fois, se laisser émerveiller.

Des saveurs particulières, complémentaires

Ici prennent racines des saveurs inédites et les émotions qu’elles suscitent. En déambulant entre les cultures de la Ferme d’Artaud, vous verrez ce qui y pousse, la diversité des variétés, la complexité des arômes, la tendreté des chairs.
Et devant le champ des possibles culinaires, chaque fleur, chaque herbe, chaque légume a une saveur particulière, complémentaire.

Ma passion, une inspiration.

Je sers un idéal, je ne poursuis pas une utopie.  
Les légumes que j’élève sont le fruit d’une passion, la mienne, et deviendront celui d’une inspiration, la vôtre.

Je m’appelle Hélène, je suis maraîchère et j’en suis fière.