Positive attitude

Alors que la saison s’annonce, cette année encore, pleine de nouveaux défis, avec des températures extrêmes qui s’installent et qui ne faiblissent pas, l’eau qui n’est plus qu’un lointain souvenir, tellement tout est sec, même le liseron grille… il y aurait sûrement de quoi désespérer un peu.

Je pourrais vous montrer la totalité de mes plants de choux, petits et grands, ravagés par les altises, entre la vie et la mort (mais bon plus près de la mort quand même). Ce sont près de mille pieds perdus…
Je pourrais vous faire voir la moitié de mes arbres fruitiers plantés cet automne, grillés sur place, bons pour faire des fagots cet hiver. Tout ce temps et cet argent perdus en seulement quelques semaines.

La terre est tellement sèche que l’eau n’y pénètre même plus, les journées sont denses, binage, arrosage, plantation… et j’en passe, mais semblent ne pas suffire face à la masse de travail qui s’annonce et toute cette énergie semble bien dérisoire face aux maigres futures récoltes…
L’automne risque d’être difficile.

Oui, j’aurais pu vous montrer cela, mais j’ai choisi de positiver en vous montrant une photo du futur clip de l’été de la Ferme, et amorcer une danse de la pluie.
Aide-toi et le ciel t’aidera qu’il disait…