Il y a une émotion particulière à récolter ses tout premiers fruits de tomates, une vibration élémentaire quand on la cueille, comme si cette solanacée cristallisait à elle seule les peurs et les espoirs de la maraîchère.Comme si le sang de la terre y prenait sa source, contenue dans la chair, comme si elle était la preuve tangible que l’été était bel et bien là, malgré tout, que le cycle des saisons n’était pas rompu.Notre monde persiste tant que la tomate existe.

Dès à présent disponibles dans vos paniers à venir retirer à la ferme. 🙂
Pensez à réserver.