Le collège culinaire de France : 1 an !

[ UN AN ! ]

Un an déjà que je suis au Restaurant de Qualité – Collège Culinaire de France , un an c’est si peu mais pourtant il me semble que tellement de choses se sont passées, tellement de liens se sont tissés que cela me paraît durer depuis beaucoup plus longtemps.

Ça fait un peu plus d’un an maintenant que j’envoyais, fébrile derrière mon ordinateur, un petit mot à Joël pour échanger autour de nos passions, de notre métier, de nos valeurs.

Quelques temps plus tard, il venait à la La Ferme d’Artaud avec Eric.

Joël et Eric, deux cadors du maraîchage pour moi toute seule dans ma petite ferme. Je me sentais si petite à côté d’eux, mais ils ont été et sont toujours des soutiens indéfectibles pour moi et puis, ils ont eu ces mots : « on n’est pas plus grands que toi, on est comme toi, on fait le même métier, on est des paysans. »

A ce moment, j’ai compris que plus qu’une association, le CCF c’est une grande famille où personne ne laisse l’autre sur le bord de la route, où l’on ne cherche pas à rabaisser l’autre, mais plutôt à avancer ensemble.

Le CCF, c’est aussi partager avec des restaurateurs le même combat de la qualité, c’est (re)mettre ensemble du sens dans l’assiette. Un combat que l’on s’évertue à mener, semaine après semaine, avec entre autres Gaëtan et Fanny de LAIT THYM SEL et Laurent Saudeau du Manoir de La Boulaie .

Le CCF m’aura permise à Tours de parler de mon métier devant des collégiens, de rencontrer de superbes personnes, mais aussi de commencer à refaire le monde autour d’une belle tablée où il ne manquait plus qu’un grand feu, mais aussi de temps ! Vivement la prochaine édition de Saisonnez-vous, saison de Loire !

Le CCF m’aura également permise de parler de mon métier et de la relation avec les chefs avec Vincent devant les élèves de Ferrandi Paris, l’école française de gastronomie & de management hôtelier et de faire la connaissance de producteurs formidables comme Emmanuel Volle, Claire Poirrier, Bernard Benat Moity, (entre autres) et surtout de pouvoir goûter leurs produits extraordinaires !


Le CCF, c’est aussi des rencontres inattendues à proximité de chez nous, comme celle d’ Olivier Derenne dont la passion pour le Japon et la quête du goût ne pouvaient que nous rassembler, mais aussi parce que la qualité de produits d’exception est partout autour nous.

Et puis l’AG du mois de septembre c’était l’occasion de voir en vrai des gens qu’on suit au quotidien via les réseaux : Sylvain Erhardt, Maison Argentain , Adèle Bayard et Francoise Bayard, Christophe Durdilly, Xavier Alazard , Laure Fourgeaud etc … J’aurais tellement aimé avoir plus de temps pour échanger, malheureusement le temps nous file entre les mains…

C’était aussi la rencontre avec Maxime Bonnabry Duval et l’occasion de nouer un partenariat avec Refettorio Paris, histoire de donner encore un peu plus de sens à mon travail quotidien.

 

Et puis il y a aussi tous ceux qui rendent cette belle histoire possible, tous ceux qui se dévouent à la gastronomie de qualité, comme Christian Regouby l’art du discours fédérateur, Sabrina Charvet la passion dans l’échange et l’engagement pour une alimentation plus citoyenne,

Samantha son beau sourire, Bruno et ses mots prévenants, Myriam la pro des réseaux et puis il y a Celia. Ah Célia ! en plus d’être un guide de première qualité dans la capitale, elle est mon idole ! Célia la force de ses convictions et le cœur sur la main, toujours disponible…

J’en oublierai presque cette superbe rencontre à la ferme avec Loïc Balletet Xavier Pelofy pour la réalisation du clip sur la relation producteur / restaurateur , que ma ferme est belle vue du ciel…

 

Enfin, comment pourrais-je parler du CCF, sans évoquer Isé et Bruno, at last but not least les fameux maraîchers du Var ? Toujours prêts à donner des conseils. Les premiers qui m’ont ouvert leur carnet de conseils.

Alors, vous l’avez compris, je suis très fière de faire partie de cette grande famille et de défendre les valeurs qui sont les nôtres au sein du Collège Culinaire de France pour un monde résolument tourné vers l’humain et le produit …de qualité, of course !