Epinard 2 **

e n’oublierai jamais ce cours gustatif, dans mes champs, par Laurent Sauteau , chef du Manoir de la Boulaie ,  autour de l’épinard.
Sans aucun doute, cela aura été un tournant dans mon approche maraîchère, parce que cela m’aura permis de comprendre bien plus que « la vivacité », « le vert » de l’épinard ce jour-là.

Difficile d’expliquer un goût à quelqu’un avec une réelle précision, ma propre expérience me dit que peu de gens en sont capables, mais Laurent est de ceux là.
Tout aussi difficile de comprendre pourquoi le goût du légume devient ce qu’il est. C’est pourtant tout cela qu’il faut comprendre et maîtriser pour arriver au produit tel qu’il doit être pour la réalisation du plat et ce que je me suis évertuée à faire pendant un an.

Aujourd’hui c’est un épinard à la saveur ronde et aux petites feuilles sucrées qui sort de mes champs. Les quelques froids de l’année l’ont raffermit, mais lui ont donné de la longueur en bouche et lorsqu’on ferme les yeux, on sait qu’il a le goût de ce qu’il est.

Alors, on ne va pas se mentir, ramasser les petits épinards à Laurent, ça prend du temps…
Mais j’ai la satisfaction de savoir que mes épinards sont entre de bonnes mains, qu’ils seront choyés pour composer un plat d’exception.

#collegeculinairedefrance #producteurartisandequalite #restaurantdequalite#2michelinstars #lesgrandestablesdumonde Manoir de La Boulaie